Feeds:
Articles
Commentaires

C’est définitif, le mois de novembre s’est glissé à la place du mois d’août cette année… Ce gros malin a pas compris qu’on était en été… Il a vu que les températures baissaient sévèrement fin juillet alors il s’est dit « Bon les gars, je crois que c’est à moi de faire mon entrée…. ».

Va falloir lui dire de rentrer chez lui, c’est pas parcequ’il y a aussi un jour « férié » en novembre qu’il faut changer l’ordre des choses. En été, les gens ont besoin de faire le plein de soleil, de bonne humeur, de râlage intempestif sur la chaleur qu’il fait. Là c’est le comble quand même, le chat est même obligé de dormir dans sa ptite caisse tellement il a froid… Fini les étalages larvesques sur la moquette toute chaude au soleil…

Franchement, ça m’aurait bien dit de pester sur mes coups de soleil, sur les 35° de la nuit et sur le trop plein de gens à la plage. Sans déc, j’aurais adoré ! Manger de la pastèque pour faire semblant de se désaltérer, sentir le monoï de loin et marcher pieds nus. Que du bonheur ! Alors pour contrer l’ambiance de dehors, et pour oublier que j’ai sorti, bien malgré moi, mon jean et mes bottes, voici une nouvelle chanson :

http://www.youtube.com/watch?v=jNDjA9cm7Uo&feature=player_embedded

J’adore l’été !

Soleil

Je ne sais pas pour vous mais je n’ai qu’un mot à la bouche en ce moment : extatique ! Et je suis surtout extatique du temps qu’il fait en ce mois d’août joyeux… Quel bonheur de pouvoir être bronzés, d’avoir mis les pieds dans l’eau, de s’être prélassés gaiement… Ah bin non en fait.

On rallume toutes les lumières matin et soir, on prend des pulls et des parapluies et les fruits sur les étals ne nous font plus envie… Shit !

Je vous propose un peu de beaume au cœur en cette journée automnale :

http://www.youtube.com/watch?v=SALgXnL61gY&feature=player_embedded

Allez dandinez vous ! Touloulou !

Retour flamboyant!

Diantre !

Moi qui avais promis de ne pas vous abandonner… Qu’ai-je fait ?

Je ne suis vraiment pas digne de confiance vous pouvez le dire, je me flagelle d’ailleurs moi-même à l’heure où je vous écris… Punaise et ça fait mal !

Là je vous sens fébriles, vous vous demandez ce que signifie cet article, si je signe là un retour flamboyant dans la blogosphère… Pour être totalement honnête avec vous, ça me manque d’écrire c’est vrai. Mais ! Mais je n’ai plus beaucoup beaucoup de temps pour le faire et pour vous faire partager mon quotidien romanesque. Alors je vais essayer, pas de promesse, pas de je t’aime moi non plus, juste… J’essaie quoi, et c’est déjà pas mal !

Première grande information à vous donner : je signe (normalement, on ne va pas tuer l’ours avant d’en avoir vendu la peau) un CDI lundi prochain. Après 3 mois d’une période d’essai exemplaire (si, si jvous jure), je rejoins donc ANKAMA ! Ce nom vous dit quelque chose ? Mais c’est normal ! C’est là que j’ai fait mon année de césure, j’y ai déjà bossé 1 an et là, hop ! On s’y remet !

Justement c’est l’heure de s’y remettre, alors zou !

Shooooooooooow Time !

Pour tous ceux qui ne le savaient pas encore, je suis devenue une star de télé.

Vous voyez ce petit écran que vous devez sans doute regarder plus que de raison… Et bin j’étais dedans ! Oui, oui madame !

Pour tout vous raconter, la semaine dernière j’ai été contacté par une amie me demandant si je voulais faire partie d’un panel de gens sélectionnés pour interroger des hommes politiques après le second tour des élections régionales dimanche soir. Dans ma grande bonté et au vu de mon immense culturation, je lui ai répondu que j’en serais ravie.

Je signale que j’étais à peu près la seule à croire en ma capacité de parler politique puisque mon ingrate de mère a eu la gentillesse de me rétorquer : « mais attends ma biche, t’es capable de faire ça toi ? ». Quelque peu déconfite mais pas découragée, je fis fi de ses dires outrageants.

Prenant mon courage à 2 mains, je me préparais donc à affronter notre élite politique.

La déception fut assez grande, il faut bien l’avouer. En guise d’élite, j’ai pu constater que la grande majorité des hommes politiques rencontrés étaient des égoïstes, des ambitieux et des je-m’en-foutiste-de-ta-situation-pov’-blonde. En effet, un aimable socialiste (désolée de le dire mais vu qu’il était socialiste je m’attendais à plus d’écoute) m’a gratifié d’un « c’est pas facile hein, bon courage en tout cas ! » après que je lui eus exposé mes 7 laborieux mois de recherche d’emploi. Inutile de vous préciser qu’il m’a laissé en plan, préférant parlementer de son moi profond avec ses collègues eux-mêmes parlant du leur… Un vrai dialogue de sourd au final.

Bien des interrogations se sont précipitées dans ma petite caboche ce soir là. Au final y a-t-il réellement un homme politique qui se souciera du peuple sans se soucier de lui en premier ?

Mon but n’est évidemment pas de vous amener à une réflexion intense, car à cette heure tardive votre moi profond a peut-être tout simplement envie d’une petite bière ou d’une pizza ou des 2.

Pour vous parler de choses plus triviales donc, mes journées de travail sont égayées par les premiers pas de bébés lapins myxomatés. C’est trop chouquiiii ! Vous voyez les petits lapins Lindt qui fleurissent en ce moment dans les grandes surfaces ? Bin tout pareil !

WANTED!

Saaaaaaaaaaaauvez-moi !!!

Je lance un appel urgent:

WANTED ma vie sociale !!

Oui, je l’ai perdue ! Comme dirait Kara (masov bien sûr !), « elle était là et puis pouf pouf elle a disparu ».

C’est à peine si je me souviens comment fonctionne Facebook, à peine si je sais encore envoyer un smiley via msn ou skype, à peine si je me souviens de l’adresse de mon blog !

Je fais donc un appel public : si quelqu’un retrouve ma vie sociale, merci de me la rapporter dans l’état dans lequel vous l’avez trouvée !

Oui, une semaine de travail et une semaine sans article. Je sais, j’avais promis que je continuerais sans relâche à écrire. Alors c’est décidé, cette semaine j’arrête de me coucher à 21h, et j’essaie au moins d’écrire 1 (celui-ci évidemment !) ou 2 articles.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à être délaissés… Le chat est même obligé de se frotter aux murs pour avoir un semblant de caresse, tant mes mains délicates sont occupées à se reposer de leur dur labeur !

La semaine dernière était une semaine « découverte de la vie professionnelle », cette semaine-ci sera une semaine « adaptation à la vie professionnelle et réadaptation à la vie sociale en dehors du boulot ».

Mais n’empêche, ce n’est pas un peu fantastique de travailler et de gagner sa croute à la fin du mois ? Moi je suis ravie ! Evidemment, la croute n’est pas encore arrivée, mais je l’attends avec une grande impatience huhu !

Je sais que cet article vous paraît un peu court mais n’ayez crainte ! Cette semaine, mon DA adoré bosse comme un p’tit fou sur un gros projet. J’aurais donc tout le loisir de vous raconter mes péripéties en l’attendant sagement !

A tout bientôt alors !

Fluctuations!

Vendredi a été une journée très chargée en émotion… Oscillant gaiement entre 9,2 et 2,1, le stressomètre s’en ait donné à cœur joie !

Rappelez-vous, je devais normalement aller signer mon contrat de travail vendredi après-midi. A 11h, mon téléphone sonne et la responsable de mon dossier m’annonce qu’elle n’a pas tous les éléments en main pour établir mon contrat… Il faut donc remettre ça à plus tard.

Autant vous dire que le niveau du stressomètre le plus élevé était atteint ! Ca n’a fait qu’un tour dans ma petite caboche : « Oh non ! Diantre ! Ils ne veulent plus de moi ! ».

Pour être rassurée, j’appelle mon futur boss (futur  = très très prochainement vu que je commence demain huhu !). Très gentiment il me dit qu’il n’y a pas de problèmes et qu’il m’attend bien lundi matin à 9H. Il ajoute : « J’espère que vous êtes aussi contente de nous rejoindre que nous le sommes de vous accueillir ». Je raccroche, toute souriante, et très rassurée pour le coup. Le niveau du stressomètre redescend radicalement !

Je retourne à mes occupations, et pour compléter ma détente, j’assiste à la projection de « Madagascar – Carnet de voyage ». Petit instant promo : Si vous avez le temps et l’occasion, découvrez un extrait de ce fabuleux court-métrage de Bastien Dubois ici : http://www.bastiendubois.com/mada/

Ce qui est assez épatant dans ce court-métrage animé, c’est que vous pourrez même ressentir les odeurs. Après il est vrai que je suis une non-initiée, je n’y connais rien en animation au niveau « technique », mais vu les yeux ronds de mon DA préféré, j’en ai conclu que ça devait être de la boulette et un sacré boulot ! Je n’aurais qu’un mot à dire: BRAVO ! Ah, et merci pour le maintien de mon stressomètre à 2,1 !

Lundi approchant à grands pas, de nouvelles fluctuations apparaissent… Heureusement que pour faire redescendre tout ça, il y a eu : le champagne de pôpa et môman, les péripéties aluminesque du chat de ma grande sœur, une affiche hilarante pour les élections régionales annonçant qu’un candidat faisait partie de la liste « chti ! » et bien sur la découverte de mon tout nouveau jouet : un aspirateur !! Et oui, la vie est aussi faite de joies simples !

Souhaitez-moi bon courage pour demain !!

Stressomètre 2


Aujourd’hui, jeudi 4 mars, stressomètre à 4,6…

Je regarde mes photos de vacances en Egypte avec nostalgie, je me dis que je vais avoir du mal à résister à l’appel d’un soleil flamboyant pendant mes journées de travail, je me demande quand je trouverais le temps de faire la vaisselle, je vais aller faire des courses comme si je partais vivre 3 mois en ermite, …

Ouhlalaaaaaaaa ! Je vais bientôt entrer dans la vie active ! 🙂

Je me sens comme Indiana Jones allant vers une nouvelle mission ! Le fouet en moins sinon le chat serait encore capable d’appeler la SPA en leur faisant comprendre que je le bats, et tout ça pour avoir plus de croquettes… Traître de chat, il ne m’a même payé le champagne !